Un gros dividende en croissance rapide : Omega Healthcare Investors

Bonsoir,

La foncière cotée américaine « Omega Healthcare Investors » est active dans l’immobilier de santé et en particulier dans les maisons médicalisées, les centres de soins de suite (86% du parc immobilier) et, accessoirement, dans les maisons de retraite (14% du parc immobilier).

Forte d’une capitalisation boursière de plus de 6,7 milliards de dollars, la société possède plus de 900 propriétés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Ces emplacements sont loués à plus de 80 opérateurs de santé.

Le rendement de son dividende est actuellement de 7,7%. Il est en croissance régulière depuis 13 années consécutives, avec une croissance moyenne annuelle de 9,9%. Sur l’année 2016, ce dividende a cru de 8,3%. OHI a également annoncé 17 trimestres consécutifs de hausse de son dividende trimestriel.

Ce dividende est particulièrement bien couvert, avec un taux de distribution de seulement 75% des cash-flows en 2016.

L’entreprise n’a aucune échéance de dette au cours des deux prochaines années et 750 millions de liquidités inexploitées sur ses lignes de crédit. Cette société opère dans un secteur particulièrement résiliant, où les dépenses ne sont pas discrétionnaires : l’industrie de la santé.

La société bénéficie de conditions macroéconomiques favorables. Environ 40% des patients des établissements de soins ont plus de 85 ans. Or, la population de plus de 85 ans devraient croître d’environ 50% au cours des 15 prochaines années aux Etats-Unis.

Omega Healthcare est la quatrième plus grande société cotée en bourse dans l’industrie.

L’action de la société nous paraît sous-évaluée, au cours actuel. Cette décote est liée aux incertitudes résultant du projet de réforme de « l’Obamacare » par le nouveau président, Donald Trump. Toutefois, le risque de « déremboursement », aura un impacte faible (nul ?) à court et moyen terme car les
baux sont en triples nets.

Même en cas de difficulté des exploitants, la société toucherait les loyers jusqu’à l’éventuelle faillite de l’opérateur. Même dans cette hypothèse extrême, on peut décemment penser que les locaux serait relouer à d’autres opérateurs ou réaffecter à d’autres types de soins médicaux.

Nous en avons profité pour rentrer à 32 $ fin 2016, ce qui nous permet de capter un dividende en croissance régulière et qui démarre à 7,7% par an !

Bonne soirée et bon week-end.

Stéphane Grimaldi

PS : OHI vient d’annoncer une nouvelle hausse de son dividende trimestriel à 0,63$, ce qui porte le dividende de notre investissement à 7,87% l’an…

Les informations délivrées par ce site sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement ou un conseil en investissement financier. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement. En consultant cet article, vous reconnaissez que son auteur ne peut être tenu pour responsable des préjudices directs, indirects ou consécutifs découlant de l’utilisation des informations et matériels contenus dans celle-ci ou d’autres matériels auxquels vous pourriez avoir accès par le biais de liaisons hypertextes à partir de celle-ci. Les informations et les chiffres fournis peuvent comporter des inexactitudes. L’auteur peut détenir des titres ou produits mentionnés. Il ne prend jamais de positions opposées à ce qui est indiqué dans cet article de blog.

Vous aimerez aussi...