SCOR : le géant français de la réassurance

Bonsoir,

Chaque grosse catastrophe naturelle entraîne l’intervention financière des assureurs qui indemnisent les préjudices de leurs clients à hauteur des garanties promises aux contrats.

Le mécanisme de l’assurance est un des piliers de notre organisation sociétale : permettre la remise en état à la suitincendie-score des dégâts, permettre la remise en route de l’économie après un sinistre, couvrir les risques liés aux atteintes aux personnes et aux biens.

Pour garantie la pérennité de cet édifice financier, en cas de super-catastrophes (attentats catastrophes naturelles ou industrielles, etc…), les assureurs, parce qu’ils sont  parfois trop petits, trop spécialisés ou trop régionalisés, trouvent commode de mutualiser leurs risques en revendant une partie de ceux-ci auprès de sociétés spécialisées : les réassureurs.

Les réassureurs sont donc le dernier maillon de la chaîne des risques. Ils ont une utilité sociétale indéniable : participer activement à la mutualisation des risques à un niveau supra-national, dans le but de pouvoir absorber les « super-cats ».

* Scor est le 1er réassureur français

logo-scorLes primes émises brutes par activité se répartissent comme suit :

 

– réassurance vie (57,4%) ;
– réassurance non vie (42,6%) : réassurance dommages (52,6% des primes émises brutes ; couverture des dommages aux biens industriels et commerciaux, aux véhicules, aux navires, aux marchandises stockées ou transportées, couverture des pertes causées par des incendies, et couverture de responsabilité civile), de spécialités (20,4% ; couverture des risques dans les domaines de l’agriculture, de l’aviation, de la construction et de crédit-caution), facultative (12,7% ; réassurance de grands risques industriels) et autres (14,3%).

La répartition géographique des primes émises brutes est la suivante : Europe (40,6%), Amériques (43,5%) et autres (15,9%).

* Pourquoi nous envisageons l’achat de SCOR ?

Cette société répond à nos critères d’intervention : un dividende en croissance et un bénéfice par actions en croissance sur une longue période de temps, le tout à un prix très raisonnable.

Qu’on en juge :

– Croissance du bénéfice par actions  et du dividende (2008 – 2015)

scor-div-bnpa– C’est un valeur très rentable au cours actuel car elle n’est pas très chère, tout en étant bien gérée. Le dividende de presque 6% est très largement couvert par les bénéfices annuels (taux de distribution de 43% en 2015). Le cours actuel intègre une décote sur Actif net Réévalué de près de 20% (33,79 € par titre pour un cours de 27,5 € environ). Le PER est autour de 8.

Ce cours déprimé s’explique par :
– une certaine pression sur les rendements des investissements financiers de Scor (baisse des taux des placements obligataires en portefeuille) ;
– une pression concurrentielle accrue, en réassurance, qui fait un peu douter certains investisseurs de l’attractivité du modèle économique,
– enfin, l’incendie de l’Alberta plusieurs autres sinistres qui ont pesés sur les comptes du premier semestre 2016.

* Les perspectives de développement à moyen terme

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique, Vision in Action, qui couvre la période comprise entre mi-2016 et mi-2019, Scor annonce viser un rendement élevé des capitaux propres supérieur ou égal à 800 points de base au-dessus du taux sans risque à 5 ans au cours du cycle et un ratio de solvabilité optimal compris entre 185 % et 220 %. Le taux de croissance annuelle des primes brutes émises devrait être compris entre environ 4 % et 7 % pour l’ensemble du groupe.

La division Non-Vie (P&C), Scor Global P&C, dispose des atouts nécessaires pour poursuivre une croissance annuelle durable comprise entre 3 % et 8 % des primes brutes émises au cours du plan. Elle devrait par ailleurs afficher un ratio combiné net compris entre 95 % et 96 %. Plus cet indicateur est inférieur à 100% et plus cette activité est rentable.

La division Vie, Scor Global Life, devrait délivrer une marge technique d’environ 6,8 % à 7,0 % par an, tout en augmentant ses primes brutes émises de 5 % à 6 % par an au cours du plan.

La division de Gestion d’actifs de Scor, Scor Global Investments, prévoit un rendement annualisé moyen des actifs compris entre 2,5 % et 3,2 % sur la durée du plan.

________________________

Je pense qu’il peut être intéressant de devenir actionnaire de Scor à proximité des niveaux actuels (sous 28 euros), ou encore de renforcer cette ligne, si l’annonce d’une super-catastrophe entraîne une forte réaction baissière !

Bonne soirée et bon week-end.

Stéphane

PS : Et vous, que pensez-vous de Scor ? Donnez-moi votre opinion dans les commentaires ci-dessous…

 

___________________________________________________
Les informations délivrées par ce site sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement ou un conseil en investissement financier. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement. En consultant cet article, vous reconnaissez que son auteur ne peut être tenu pour responsable des préjudices directs, indirects ou consécutifs découlant de l’utilisation des informations et matériels contenus dans celle-ci ou d’autres matériels auxquels vous pourriez avoir accès par le biais de liaisons hypertextes à partir de celle-ci. Les informations et les chiffres fournis peuvent comporter des inexactitudes. L’auteur peut détenir des titres ou produits mentionnés. Il ne prend jamais de positions opposées à ce qui est indiqué dans cet article de blog.

 

Vous aimerez aussi...